Mat grousse Schrëtt gi mir op Chrëschtdag zou. Oder ass de Mouvement vum Fest net eigentlech ee ganz aneren? Kënnt Chrëschtdag net op äis duer? An der Gestalt vun engem klengen hëlleflose Kand steet Gott virun der Dier vun eisem Liewen. A senger onendlecher Léift mécht Hien ëmmer nees deen éischte Schratt a geet op all Mënsch duer.
D’Edith Stein, Ko-Patréinesch vun Europa, schreift am Joer 1931 (9 Joer no hirer Daf, den 1. Januar 1922 zu Bad-Bergzabern) iwwert d’Geheimnis vu Chrëschtdag dat hei: 
"Um ein ganzes Menschenleben mit göttlichem Leben zu durchdringen, dazu genügt es nicht einmal im Jahr vor der Krippe zu knien und sich von dem Zauber der Heiligen Nacht gefangen nehmen zu lassen. Dazu muß man das ganze Leben lang im täglichen Verkehr mit Gott stehen, auf die Worte hören, die er gesprochen hat und die uns überliefert sind, und diese Worte befolgen. Vor allen Dingen beten, wie es der Heiland selbst gelehrt und so eindringlich immer wieder eingeschärft hat: 'Bittet und es wird euch gegeben'.”
Chrëschtdag ass wéi déi grouss Dier vun der “Menschwerdung”, duerch déi Gott a sengem Jong Jesus an eis Welt trëtt, an déng an a méng. An Hie kënnt och dëst Joer. 
Hien kënnt an eng Welt voller Onsécherheet, eng Welt déi sech an enger grousser Kris befënnt, eng Welt mat hire sëllege Rëss a Kanten, mat vill Leed an Onversöhntem. An d'Däischtert vum Liewe kënnt Hien mat sengem Verspriechen vun Heel, vu Fridden a Versöhnung.
An dëst grousst Liicht voller Hoffnung dierfe mir trieden, fir an HIM nei Kraaft an Zouversiicht ze schäffen.
Am Numm vun der ganzer Equipe vum CFD wënschen ech Iech eng frou an eng geseente Chrëschtzäit, eng gutt Gesondheet an all Guddes fir 2022.

Renée Schmit
Directrice vum Centre de formation diocésain Jean XXIII

C’est à grands pas nous nous approchons de la Fête de Noël. Mais en fait, le mouvement de Noël n’en est-il pas un autre ?

À Noël Dieu s’approche de l’homme. Il est le mendiant devant la porte de nos vies qui nous attend sous l’humble apparence d’un Enfant. Il est celui qui qui se donne par amour et pour cela ne cesse de faire le premier pas.
Edith Stein, co-patronne de l’Europe s’exprime dans le « Mystère de Noël » en 1931 (9 ans après son baptême le 1ier janvier 1922 à Bad-Bergzabern) de cette façon:
Afin de pénétrer une vie d’homme par la vie divine, il ne suffit pas de s’agenouiller une fois par an devant la crèche, sous l’emprise du charme de la Nuit sainte. Pour y parvenir, il faut tout au long de sa vie, être chaque jour en relation avec Dieu, écouter les paroles qu’il a prononcées et qui nous ont été transmises. Il faut avant tout prier, comme le Seigneur lui-même nous l’a appris et comme il l’a tant de fois répété : « Demandez et vous recevrez ».
Noël est comparable à une grande porte qui est celle de « l’Incarnation » ? À travers cette porte Dieu ne cesse de se rendre proche. Et Il veut venir même en cette année.
Il veut entrer dans un monde en crise qui a ses fissures et ses bornes. Il veut entrer dans un monde marqué par la division et la misère. Au cœur des ténèbres, Il apporte Sa Lumière qui est promesse de salut, de paix et de réconciliation.
Et c’est à l’intérieur de cette « Grande Lumière », que nous sommes invités à entrer pour en être transformés et y puiser des forces neuves.

Avec toute l’équipe du CFD,
je Vous souhaite un temps de Noël béni et plein de joie
et une bonne santé pour 2022.

Renée Schmit
Directrice du Centre de formation diocésain Jean XXIII

CONTACT


Centre Jean XXIII
52, rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

 

+352 436051-363

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscription au Newsletter du CFD

*
*
*
*

Découvrez notre newsletter du mois de mars